Invité d’honneur 2014 : FACEL

facel - invité d'honneur

Crédit photos : Pierre Heuze

L’histoire de la marque « Facel Vega », dernière marque de luxe française , remonte aux années cinquante (1954).

En 1945 les sociétés Skar, Métallon et Facel fusionnent et deviennent « Facel-Métallon », une marque qui s’est orientée vers l’aéronautique et l’automobile. Elle fabriqua entre autres les carrosseries des dyna Panhard X85 et X89,puis des Simca sport.

A partir de 1951, Facel a fabriqué – pour Ford SAF – les carrosseries des coupés « Comète » et « Monte carlo », puis des carrosseries de Jeep pour Delahaye,des cabines de camions pour Delahaye et Somua , des coques de vespa et des piéces de vespa 400 pour Piaggio, mais aussi des carrosseries spéciales pour Bentley (les Bentley Cresta).

C’est en 1953 que Jean Daninos décide de lancer une marque automobile. Son frère Pierre Daninos lui suggère le nom de l’étoile Vega d’ou le nom « Facel-Vega ». Le premier prototype fut présenté à la presse en 1954 (châssis en tubes d’acier soudés, suspensions indépendantes à l’avant et essieu rigide à l’arrière, propulsé par un moteur Chrysler 8 cylindres de 4528 cm3 pour une vitesse de pointe de 194 km/h.

La voiture évolua vers les FV et FV1, les FV2, FV2B à pare-brise panoramique, puis en 1956 les FV3 , FV3B et FV4 avec nouvelle calandre . Et en 1958 la HK500, le coupé le plus rapide du monde à cette époque (237,15 km/h). Fin 1958, « Facel Vega » sortit la berline de prestige « l’Excellence »

La réussite de ces voitures fit envisager à Daninos la réalisation d’une automobile de catégorie inférieure et plus européenne. En 1959, le cabriolet « Facellia » fut présenté à la presse, équipé d’un 4 cyl de 1648cm3 et d’une boite de vitesse fabriqués par la société Pont à Mousson. Puis, en 1960, sortit un coupé 2+2 et un coupé 4 places, et en 1961 sortit la Facellia F2 avec un nouveau moteur amélioré pour pallier aux problèmes des moteurs des Facellia FA. Mais cela ne suffit pas à fidéliser la clientèle, et il fut décidé de remplacer le moteur par un moteur volvo de 1780 cm3 pour donner naissance à la Facel III.

La situation financière de la société se dégrada suite aux problèmes de moteur de la Facellia et à l’arrêt de production des Simca sports. La société fut mise en liquidation judiciaire en Juillet 1962 mais continua à produire jusqu’en 1964. La Facel 6 (fabriquée en faible quantité) fut présentée à la presse le 20 Mai 1964. Mais la société Facel Vega cessera finalement son activité le 31 Octobre 1964, marquant définitivement l’arrêt de production des voitures de luxe en France !

Sources : « Facel Véga » et Pierre Heuzé
 
Exposition à découvrir dans le Hall 2 sur plus de 400m².


  


 

 



 


 






 



 


 


 










 







Les commentaires sont fermés.